couverture du livre "Les Psychoses" de Jacques Lacan

Thème : « L'angoisse ou l'inquiétante étrangeté »

Pour Freud et Lacan l'angoisse est un signal du réel. Ce n'est pas un message. L'angoisse vise dans le sujet ce qu’il a de plus ineffable : « Elle apparaît souvent cachée, voire ignorée par le sujet »1 Cet abord de l’angoisse sera développé au travers d’un cas clinique.

Si nous suivons les pas de Lacan, l’angoisse relève de l’inquiétante étrangeté : « C’est le surgissement de l’heimlich dans le cadre qui est le phénomène de l’angoisse, et c’est pourquoi il est faux de dire que l’angoisse est sans objet. »2

Dans les précédentes séances nous avons distingué l’angoisse de la peur mais qu’advient-il de la phobie ? Nous étayerons notre propos sur la lecture que fait Lacan du cas du petit Hans de Freud.3

1 Leguil F.; Le stade de l'angoisse. La Cause Freudienne n°59 
2 Lacan J. ; Le Séminaire, livre X, L’angoisse, Paris, Seuil, 2004, p. 91
3 Lacan J. ; Le Séminaire, livre IV, La relation d’objet, Paris, Seuil, 1994, p.221-228 
Le Séminaire, livre X, L’angoisse, Paris, Seuil, 2004, p.67

Details of next sessions

No next date