haut
 
Se connecter
Chercher
 
Chercher sur le site

Les horaires
Hall & Espaces
Mardi au
Samedi


: 10h00-18h30

Les horaires du réseau
 

 

 

LA «FRINGOTHEQUE»

Un service de dons et d'échanges de vêtements pour renouveler sa garde robe !

Tous concernés, vous pouvez troquer, déposer, choisir jusqu'à 5 pièces pour vous et toute la famille. Un esprit écolo ! Un esprit solidaire ! Une énergie d'enfer sous le signe du partage et de la convivialité.

Ouverture :

Mardi et Jeudi 10h - 12h
Mercredi et Vendredi 10h - 12h et 14h - 17h

Linge de maison, drap, sous-vêtement : s'abstenir.

Tout public
Forum
Renseignements et inscriptions au 04 42 80 27 97.

L'illustration n'a pas été chargée correctement par votre navigateur.

 


Code couleur des animations
¦ Concert/Spectacle ¦ Club de lecture
¦ Rendez-vous adultes ¦ Rendez-vous jeunesse
¦ Ateliers ¦ Conférence/Rencontre

JEUDI

28
FEVRIER

17h
RENCONTRE

Claire Castillon viendra présenter son oeuvre à la médiathèque, en partenariat avec l'Agence Régionale du Livre.

Née en 1975, auteur de 11 romans, 6 recueils de nouvelles et 8 romans pour la jeunesse. Elle publie son premier roman à l’âge de 24 ans : Le Grenier.

Paroles de l’auteur au sujet de ce roman : «Le grenier : C'est la bulle que l'on place n'importe où, au fond des poches, au creux d'un arbre, dans une maison. C'est une boîte noire qui dit quand on l'écoute tout ce qu'on aimerait savoir, transformant les petits riens qu'on a vaguement cachés sans se demander pourquoi en trésors.»

Tout public

L'illustration n'a pas été chargée correctement par votre navigateur.

 


SAMEDI

09
MARS

15h30
CONFERENCE

« Alexandra Kollontaï, (1872-1952), une grande femme politique méconnue ».

Conférence prononcée par Marie-France Boireau, professeure à l’université d’Orléans.

Le nom d’Alexandra Kollontaï est fort oublié aujourd’hui. Pourtant, au début du XXè siècle, dans la Russie soviétique, elle fut tout à la fois adulée et calomniée. Sa grande beauté, son élégance, sa vie de femme libre ne correspondaient guère à l’idée que l’on se faisait d’une révolutionnaire.

Issue d’un milieu aristocratique, elle s’est très tôt vouée à la cause révolutionnaire ; participant activement à la Révolution d’octobre 1917, elle devient ministre de Lénine, première femme ministre au monde, commissaire du peuple à la Sécurité sociale. Elle fait alors voter des lois en faveur des femmes : accès à l’éducation, droit au divorce par consentement mutuel, droit à l’avortement etc… Après la mort de Lénine, Staline, qui se méfiait de sa grande popularité, l’éloigne de Moscou en la nommant ambassadrice en Norvège.

Tout public
Forum

L'illustration n'a pas été chargée correctement par votre navigateur.

 


DU

19
au
29
MARS

En journée
QUINZAINE DE LA SANTE MENTALE

Projection et accueil d'ateliers.

Tout public

L'illustration n'a pas été chargée correctement par votre navigateur.